Full text: Précis des leçons d'architecture données à l'Ecole Polytechnique (premier volume) (1)

taste DEEE 
“ 
PRÉFACE. 
O UELSs que soient l’objet de l’Architecture et son but, 
il est constant que de tous les arts, elle est celui dont 
l’usage est le plus général et l’emploi , le plus dispendieux. 
Il est peu de pays où il n’y ait des demeures particu- 
lières pour les individus, et des édifices publics pour les 
sociétés. Or il en“coûte énormément pour ériger de grands 
édifices , et beaucoup pour élever les édifices mêmes les 
moins considérables. Delà , pour les hommes qui se 
destinent à l’Architecture , la nécessité de posséder les 
connaissances et les talens nécessaires. 
Les Architectes ne sont pas les seuls qui aient à con- 
struire des édifices , les ingénieurs civils et militaires sont 
fréquemment dans le même cas. On pourrait même ajouter 
sur les ingénieurs , qu’ils ont plus d’occasions d’exécuter 
de grandes entreprises que les Architectes proprement 
dits, En effet, ceux-ci, dans le cours de leur vie, n’ont 
souvent que des maisons particulières à bâtir ; tandis que 
les autres, outre les mêmes édifices dont on les charge 
également dans les départemens éloignés , où les Archi- 
tectes sont très-rares , se trouvent par état, obligés à 
élever des hôpitaux, des prisons , des casernes , des arse- 
naux, des magasins, des ponts, des ports, des phares , 
enfin , une foule d’édifices de la première importance; ainsi, 
les connaissances et les talens en fait d’Architecture leur 
“sont pour le moins , aussi nécessaires qu'aux Architectes. 
(
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.