Full text: Précis des leçons d'architecture données à l'Ecole Polytechnique (premier volume) (1)

FORMES ET PROPORTIONS. 67 
portance aux formes et aux proportions. Nous'avons vu que I. PARTIE. 
les formes principales y émanent de l’usage de quelques-uns !I- szcmox. 
des élémens des édifices ; nous verrons que les principales 
proportions ont la même origine et que, pour les découvrir, 
il n’est pas plus nécessaire de recourir aux proportions 
du corps humain, qu’il ne l’a été de recourir aux formes de 
la cabane pour découvrir celles des ordres. 
En effet, dans les édifices particuliers de la dernière Properions 
clässe , dont la dépense est toujours limitée , si la convez crdres 
nance exige des soutiens isolés; on les fera nécessaire- Planche 4. 
ment avec les matières les moins chères , c’est-à-dire , 
avec celles qui résistent le moins. Pour en diminuer le 
nombre , on les écartera le plus qu’il sera possible , les 
uns: des autres ; afin de pouvoir , par cette économie, ob- 
server les autres convenances. Il ne faut cependant pas 
que la solidité souffre trop d’un tel arrangement. Pour 
cela , on fera ces soutiens très-courts afin d’en augmenter 
la force ; et par la même raison , peut-être , les fera-t-on 
carrés au lieu de leur donner une forme ronde. 
Ces soutiens ainsi espacés , soit colonnes soit pilastres, 
exigeront que l’architrave , qui les relie , ait plus de hau- 
teur que s'ils étoient moins éloignés ; afin qu’ils ne soient 
pas dans le cas de se rompre : et la frise , destinée qu’elle 
est à relier les colonnes avec le mur comme Farchitrive 
relie les colonnes , entre elles, aura une hauteur égale à 
celle de cette architrave. Quant à la corniche , pour 
qu’elle soit solide, il faut qu’elle ait une saillie ‘égale à sa 
hauteur ; et que l’une et l’autre soient proportionnées à 
l'élévation de l’édifice que cette corniche doit défendre des 
eaux qui tombent du toit : et comme dans ce premier cas, 
l'édifice est peu élevé ; on peut donner à la corniche, une 
hauteur moindre que celle de la frise ou de l’architrave.
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.