Full text: Précis des leçons d'architecture données à l'Ecole Polytechnique (second volume) (2)

100 NOTICE, 
être que les avantages qu’il leur procurerait ne les dédomma- 
geraient que faiblement de leurs peines. En voici la raison : sou- 
vent un volume n’est composé que d’objets de différens genres, 
tandis que les objets qui sont dwmême genre se trouvent dissémi- 
nés dans un grand nombre de volumes, Or on sent combien dans 
cè cas-là les comparaisons, qui seules peuvent amener à juger 
et à raisonner, doivent etre longues, pénibles, imparfaites et 
peu fructueuses ; la différence des echelles ajoute encore à ces 
inconvéniens. 
Dans cet etat de choses, nous avons pensé que, si détachant 
des trois cent volumes dont nous venons de parler les seuls ob- 
jets qui sont essentiels à connaitre, nous les rassemblions dans 
un seul volume d’un prix tout au plus égal à celui d'un ouvrage 
ordinaire d’Architecture, ce serait offrir aux Artistes en géné- 
ral, et aux elèves de l’École polytechnique en particulier, un 
tableau complet et peu couteux de l’Architecture, un tableau 
qu’ils pourraient parcourir en peu de temps, examiner sans peine, 
etudier avec fruit, sur-tout si l’on classait les edifices et les mo- 
numens par genres; si on les rapprochait selon leur dégré d'ana- 
logie; si on les assujétissait de plus à une même echelle, et c’est 
ce que nous avons entrepris de faire. Pour arriver plus surement 
à ce but, nous avons rejeté de ce Recueil non seulement tous les 
objets qui n’offraient aucun intérêt en eux-mêmes, mais encore 
ceux qui, ressemblant plus ou moins à d’autres morceaux d’un 
intérêt majeur, n’auraient fait que grossir le volume sans aug- 
menter la masse des idées. 
Peut-être trouvera-t-on dans ce Recueil quelques edifices qui 
paraitront peu intéressans ; mais comme ce sont presque les seuls 
de ce genre qui existent, nous avons cru devoir les y placer, 
afin d'appeler l’attention sur ce genre d'Architecture. 
On y trouvera aussi des restaurations peu authentiques, telles 
que celles des thermes par Palladio , et de plusieurs edifices de 
l’ancienne Rome par Piranesi , Pirro Ligorio , etc. Nous n avons 
pas voulu priver les Elèves ni les Architectes des beaux partis 
=
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.