Full text: Précis des leçons d'architecture données à l'Ecole Polytechnique (second volume) (2)

DISCOURS PRÉLIMINAIRE. 9 
de satisfaisant sous aucun rapport, l’usage de ces divers 
elémenset la nature des matériaux qui peuvent etre em- 
ployés dans leur construction nous indiquaient suffisam- 
ment les principes que nous devons observer à cet egard. 
Nous avons vu qu’un soutien engagé devait être quarré 
dans son plan, afin de se relier le mieux possible avec les 
parties de remplissage qui l’avoisinent ; qu’un soutien isolé 
devait etre en général cylindrique, forme la plus propre à 
faciliter la circulation ; que les soutiens isolés devaient etre 
elevés au-dessus du sol pour la salubrité; qu’ils devaient etre 
reliés dans la partie supérieure par un architrave ; qu’ils 
devaient l’être pareillement avec le mur par une seconde 
architrave que l’on nomme improprement /rise ; que ces 
deux architraves, ainsi que l’espace vide qui reste entre 
elles, devaient etre recouvertes par une corniche dont la 
saillie fut propre à rejeter les eaux loin du pied de l’édi- 
fice; que les colonnes devaient s’élargir dans la partie su- 
périeure au moyen d’un chapiteau pour assurer la solidité 
de l’architrave en en diminuant la portée, ete. 
Que dans les edifices les plus simples construits avec des 
matériaux peu résistans les soutiens quelconques devaient 
etre courts, afin de conserver une solidité suffisante ; que 
dans les edifices les plus importans construits avec des ma- 
tériaux plus durs ils pouvaient etre d’une proportion plus 
elégante ; qu'entre les deux extrêmes on pouvait intercaller 
autant de moyens proportionnels qu’il y a d’édifices entre 
le premier et le dernier. 
Que dans le premier genre d’édifices l’économie prescri- 
vait d’écarter les soutiens, le plus possible, pour en dimi- 
nuer Je nombre dans un espace donné; que dans le second la 
convenance exigeait qu’ils fussent rapprochés, le plus pos- 
sible, pour assurer et prolonger la durée de l’édifice. 
Que dans le premier cas les architraves qui relient les 
13
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.