Full text: Précis des leçons d'architecture données à l'Ecole Polytechnique (premier volume) (1)

INTRODUCTION. 3 
Le mot construction , qui exprime la réunion des 
différens arts mécaniques que ‘l’architecture emploie, 
tels que la maçonnerie, la chärpenterie , la menuiserie 
la serrurerie, etc. offre donc , seul, une idée assez générale 
êt qui convienne à tous les édificés. ‘ 
Mais puisque l’architecture est non-seulement l’art ae ant 
d'exécuter, mais encore celui de composer tous les édi- thode. 
fices publics et particuliers ; et que l’on ne peut exécuter 
un édifice quelconque sans l’avoir conçu ; il faudrait qu’à 
l'idée de construction se trouvât jointe une autre idée 
générale, de laquelle découleraient toutes les idées parti- 
culières qui doivent guider dans la composition de tous 
les édifices. Or cette idée générale n’étant point. offerte par 
cette méthode , celle-ci conséquemment est vicieuse. 
Non-seulement cette méthode est vicieusé , en ce qu’elle me Dé- 
ne donne de l'architecture qu’une idée incomplette ; mais pair 
elle est même dangereuse , car elle en donne les idées les 
plus fausses comme on le vérra tout-à-l’heure. 
Et quand même cette méthode donnerait de larchi- me Dé- 
tecture des idées justes et générales ; l’inconvénient qui ae 
en résulte dans la pratique devrait suffire pour la faire 
abandonner. De cette division de larchitecture en trois 
arts indépendans , les uns des autres, que l’on peut, que 
l’on doit même étudier séparément , il arrive que celui 
qui veut devenir architecte prend plus de'goût pour l’un 
de ces arts, s’y attache de préférence, néglige les deux 
autres, souvent même ne s’en occupe pas du: tout , et 
n'acquiert par conséquent qu’une partie des connaissances 
qui lui sont nécessaires: 
Cependant, il est impossible d’embrasser à la fois toutes 
les idées particulières comprises’ dans l’idée générale d’ar- 
chitecture. I! faut donc’ diviser‘ celle-ci : mais, loin que 
A 2
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.