Full text: Précis des leçons d'architecture données à l'Ecole Polytechnique (second volume) (2)

DES EDIFICES PARTICULIERS. 97 
aux différentes parties des edifices, et de ces parties à l’en- !!T. PART, 
semble : telle est la marche naturelle que l’on doit suivre "! *tésos. 
lorsqu’on veut apprendre à composer. Lorsque l’on com- 
pose, au contraire, on doit commencer par l'ensemble, con- 
tinuer par les parties et finir par les détails. 
Avant tout il faut s'appliquer à connaitre l’usage et les 
convenances de l’édifice dont on doit faire le projet; se bien 
pénétrer de l’esprit dans lequel il doit être conçu ; examiner 
quelle est des diverses qualités qui peuvent se rencontrer 
dans les edifices celle vers laquelle on doit diriger plus parti- 
culièrement sonattention; s’assurersi c’estlasolidité, comme 
dans les phares; la salubrité, comme dans les hopitaux ; la 
commodité, comme dans les maisons particulières; la su- 
reté, comme dans les prisons; la propreté, comme dans les 
marchés , les boucheries; le calme et la tranquillité, comme 
dans les lieux destinés à l'étude ; l’agrément et la gaieté, 
comme dans ceux consacrés au plaisir » etc. D’après cela il 
convient de voir si l’édifice doit n’offrir dans son plan 
qu’une seule masse; si cette masse doit etre pleine ou evidée 
par une ou plusieurs cours; si les différens corps de bati- 
mens doivent etre continus ou séparés; si l’édifice peut don- 
ner sur les rues, ou s’il doit en etre éloigné par une enceinte ; 
si tous les corps de batimens doivent avoir, ou non, un 
même nombre d’étages, etc. 
De l’ensemble passant aux différentes parties, il faut exa- 
miner quelles sont les pièces principales et celles qui leur 
sont subordonnées ; quelles sont les pièces qui doivent etre 
rapprochées ou eloignées les unes des autres, et déterminer 
en conséquence leur place et leur grandeur ; voir ensuite 
si les pièces doivent etre couvertes par un plancher ou par 
une voute; quelle espèce de voute on doit préférer; si la 
NT
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.