Volltext: Précis des leçons d'architecture données à l'Ecole Polytechnique (second volume) (2)

8 DISCOURS PRÉLIMINAIRE. 
lesquels les convenances doivent etre parfaitement rem- 
plies, à tel prix que ce puisse etre; qu'il l’était de même 
de faire usage des seconds dans les edifices particuliers de 
la dernière classe, où l’on est toujours borné par la dé- 
pense, et dans lesquels on doit se contenter de remplir les 
convenances le mieux possible, d’après la dépense fixée ; 
qu’entre ces deux genres d'édifices il y en avait une foule 
d’autres, dans lesquels il etait naturel de faire usage des 
deux genres de matériaux tout à la fois. 
Que toutes les parties d’un edifice ne fatiguaient pas 
egalement, qu’on pouvait par conséquent se contenter d’em- 
ployer les matériaux durs dans celles qui en composent 
l’ossature, tels que les angles des edifices, les piédroits des 
portes, des croisées et des arcades ; les chaines perpendicu- 
laires qui reçoivent la retombée des voutes ou la portée des 
poutres; les chaines que l’on doit placer à la rencontre des 
murs de refend et des murs de face ; les divers soutiens 
isolés; enfin les chaines horizontales qui, en reliant toutes 
les parties entre elles, en assurent la solidité, et faire en 
matériaux tendres toutes les parties qui ne sont que de 
remplissage ; quede cette disposition de matériaux naissaient 
une foule de décorations architectoniques différentes, toutes 
capables de satisfaire egalement et les yeux et l’esprit. 
Qu'il etait par conséquent aussi ridicule qu’infructueux 
de chercher à décorer les edifices par des moyens chimé- 
riques etdispendieux, tandis que la Nature et le bon sens 
nous en offrent de si surs et de si simples, même dans la seule 
construction. 
De l’éxamen des matériaux et de la manière de les em- 
ployer passant aux formes et aux proportions des divers 
elémens des edifices, nous avons reconnu que si l’imitation 
de la cabane et du corps humain ne pouvait nous offrir rien 
de 
7
	        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzerin, sehr geehrter Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.