Full text: Précis des leçons d'architecture données à l'Ecole Polytechnique (second volume) (2)

DISCOURS PRÉLIMINAIRE. 11 
dernes font consister l’essence de l’Architecture et le prin- 
cipe de toute beauté en décoration ; que: ces peuples ne 
voyaient dans ce que nous appelons /es ordres que des sou- 
tiens et des parties soutenues, objets utiles qu’ils propor- 
tionnaient, non d’après l’imitation de quoi que ce soit, mais 
d’après les principes eternels de la convenance. 
Qu'’ainsi l’étude des edifices elevés par ces Grecs si eclai- 
rés en Architecture ne pouvait nous etre qu’extrêmement 
avantageuse; qu’elle pouvait suppléer à P’expérience d’une 
foule de siécles qui nous manque, fixer enfin les idées peut- 
être trop vagues que la seule considération de la nature 
des choses nous donnerait relativement aux formes eraux 
proportions des elémens des edifices. 
C'est en effet par la comparaison que nous avons faite 
de tous les edifices antiques que nous avons découvert les 
limites que l’on ne doit pas outre-passer dans les propor- 
tions des soutiens et des parties soutenues ; que nous avons 
reconnu que le soutien le plus court ne devait pas avoir 
en hauteur moins de six diamètres et que le plus elevé 
n’en devait pas avoir plus de dix ; que la hauteur de l’en- 
tablement le plus fort ne devait pas etre de plus du tiers 
de la colonne et celle du plus bas moins du cinquième ; 
que l’entre-colonnement le plus large ne pouvait pas avoir 
plus de trois diamètres et demi et le plus etroit moins 
d’un diamètre et demi; systémes entre lesquels on peut 
en placer autant d’autres qu’on le jugera nécessaire et 
qui tous offriront des l'apports aussi exacts qu’il est possi- 
ble entre les parties qui soutiennent et les parties sou- 
tenues. 
Des formes et des proportions générales des edifices an- 
tiques passant à celles de détail y Nous avons remarqué 
dans la plupart de celles-ci beaucoup moins de sagesse 
que dans les premières ; nous n’en avons pas moins. eté 
B 2
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.